Connectez-vous S'inscrire
Infosbar - Tendances - Bars - Cocktails - Mixologie
#Bars #Cocktails & #Business
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram
LinkedIn
Tendances Bars Cocktails

Tendances Bars Cocktails

Connectez-vousS'inscrire

​Les Bains Paris font leur revival

Rédigé par le Vendredi 20 Mars 2015

On attendait cette date depuis longtemps. Depuis la fermeture de l’établissement en 2010, les Bains ont été entre autres, la résidence éphémère d’artistes street art (voir le livre "Les Bains") et le théâtre d'événements ponctuels. Au terme de 2 ans de travaux épiques, les Bains renaissent enfin, sous le regard de Bacchus, gardien du temple. Figé au-dessus du porche principal et surplombant le célèbre escalier d’entrée, le regard du dieu romain est censé éloigner les mauvais esprits et autres trouble-fêtes depuis 1885.





Bacchus © Société des Bains
Bacchus © Société des Bains


Dernière ligne droite avant ouverture pour les Bains-Paris qui quittent leur mode soft opening. Durant ce 1 er week-end de printemps, l’heure est à l’agitation. Commission de sécurité, livraison des derniers éléments de mobilier, derniers briefings…


Ceux qui ont connu les Bains Paris d’hier devraient adhérer à la refonte 2015. Grâce à la vision éclairée de Jean-Pierre Marois, propriétaire, le temple parisien propose désormais une offre hôtelière internationale. Un véritable + qui contribuera à renforcer l’ADN de ce lieu mythique et intemporel. Trente neuf chambres au design contemporain dont la suite les Bains (également appelée suite "rock" avec sa grande terrasse) étoffent désormais l'offre d'accueil des Bains.
 

Façade extérieure des chambres donnant sur la rue du Bourg Labbé
Façade extérieure des chambres donnant sur la rue du Bourg Labbé

​Indiscrétions d’avant ouverture

En haut de l’escalier de l’entrée, vous faites face au restaurant – bar, initialement situé au 1er étage. Sur votre droite, un petit salon privatisable aux accents asiatiques ainsi que l’accès à l’ascenseur. Face à vous donc, le nouveau resto emmené par le jeune et talentueux Michaël Riss, nouveau chef des Bains. Citons aussi Philippe Labbé, le chef conseil et ses 3 étoiles au Michelin (sur 2 établissements). Philippe Labbé officiant rue du Bourg Labbé, la belle histoire ! L’espace a complètement été repensé et la couleur dominante peut surprendre de prime abord. Ô surprise, deux patios, véritables puits de lumière ont été aménagés aux extrémités droite et gauche du restaurant (équipé de baies vitrées coulissantes). La lumière naturelle s'invite donc dans la main room des Bains, un plus incontestable été comme hiver.


Situé au fond du restaurant, le bar offre une vision d’ensemble sur le lieu. Julien Deba, chef barman, nous renseignera prochainement sur les spécificités de sa carte. Côté installation, le son est de très bonne facture mais les concepteurs ont opté pour une intégration « invisible ». Ici, les caissons de basse sont dissimulés et les enceintes sont intégrées dans le plafond, supprimant ainsi tout champ de distorsion visuelle.

 

Au 1er étage, l’ex grand bureau d’Hubert Boukobza (ancien patron) a été totalement réaménagé. La place est désormais privatisable et intègre une mini-cuisine, un petit bar mais aussi une chambre. La vue surplombe l’entrée des Bains.


Dans les couloirs de l’hôtel, la lumière tamisée et l’épaisse moquette préfigurent l’univers feutré des chambres. Les architectes ont réalisé une jolie prouesse lifestyle mixant quelques résidus de style Haussmannien avec un univers résolument contemporain. Congratulons au passage le travail de Vincent Bastie (80 réalisations hôtelières dans Paris) et Alexandre Kellas, entre autre créateur de l’identité visuelle du célèbre hôtel Château Marmont  à Los Angeles.

 

​Les Bains Paris font leur revival

​Et le club des Bains ?

Le niveau inférieur de l’établissement a totalement été repensé. La fameuse piscine a été réaménagée à l’identique et demeure l’un des points d’orgue de l’établissement. Autour de la piscine, le spa de l’hôtel avec ses carreaux de faïence noire. Le niveau -1 des Bains accueille également la grande cuisine du restaurant et le club. Ce dernier a subi une sérieuse "cure d’amincissement" en termes de mètres carrés et la transformation est assez flagrante. Comme pour le restaurant, l’espace a lui aussi été repensé.


Le DJ partage son espace avec la régie lumière et la cabine fait face à une scène prévue pour accueillir de nombreux show cases. Les dimensions du bar sont proportionnelles à l’espace clubbing. Pas très large, il risque d’être pris d’assaut rapidement. Côté technologie, l’aménagement son et lumière du complexe hôtelier a été confié à la société Color Sonic de Gérard Giraudon (qui a également équipé le Yeeels Paris). Un plafond lumineux a été installé et donne au club une dimension qu'on ne lui connaissait pas. A côté de la scène, un fumoir atypique aux accents arty. Le son a quant à lui pris de l’envergure par rapport au son originel et ce, grâce à l'installation du légendaire système Funktion One utilisé par les plus grands groupes ou Djs du monde. Ça va groover au sous-sol !


Les Bains renaissent donc avec ce nouveau concept lifestyle et hybride prévu pour fonctionner 24 h/24. Jérôme Foucaud, ex directeur général des hôtels Byblos et plus récemment des hôtels Murano et Kube a accompagné  la vision de Jean-Pierre Marois autour d’un nouveau concept hôtelier tourné vers l’inédit et le transculturel. Pour terminer, citons, au rang des talentueux contributeurs du "revival" des Bains, Colombe de la Taille, fondatrice de l’agence ADL Conseil, en charge notamment de la communication du nouveau hot spot de la capitale.


La légende des Bains prend donc une nouvelle dimension internationale pour un futur prometteur. Plus d’infos prochainement sur Infosbar…

 

La façade des Bains quelques jours avant son aspect définitif
La façade des Bains quelques jours avant son aspect définitif

Les Bains en quelques dates clés

1885 : Ouverture des Bains Douches construits et exploités par la famille Guerbois. Les plus célèbres thermes privés de la capitale accueillent de nombreuses personnalités comme Marcel Proust qui y prenait ses bains de vapeur.

1978 : Le lieu se transforme en une salle de rock et un night club qui deviendra institutionnel. Un incroyable carrefour à la croisée de toutes les modes et cultures. Au fil du temps, les plus grandes stars internationales y constituent l’ADN d’une légende qui perdure.

 2010 : Les Bains sont en ruine et menacent la sécurité des clients. Fermeture.
   
2011: Naissance de la société des Bains sous le contrôle de Jean-Pierre Marois. Il faut sauver le mythe dont les fondations s’écroulent. En route pour la restauration complète du bâtiment et le début d’une nouvelle histoire.

2015 : *Ouverture du nouveau concept hôtelier Les Bains.

*Ouverture officielle prévue le 24 mars 2015



After Show Dior (2015)

Antoine de Maximy (J'irai dormir aux Bains" (2013)

Petit-déjeuner de la créativité aux Bains (2013)



Les Bains
7 rue du Bourg Labbé
75003 Paris
Tél. : 01 42 77 07 07




 

Exploration photographique dans l'antre secrète des Bains pendant la Résidence d'Artistes 2013, signée Stéphane Bisseuil et Jérôme Coton.
Exploration photographique dans l'antre secrète des Bains pendant la Résidence d'Artistes 2013, signée Stéphane Bisseuil et Jérôme Coton.

Retrouvez toutes les actus, photos et vidéos sur l'appli Infosbar
Retrouvez toutes les actus, photos et vidéos sur l'appli Infosbar







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 13:42 Infosbar Inside : Pop Up Kavalan à Paris