Connectez-vous S'inscrire
Infosbar - Tendances - Bars - Cocktails - Mixologie
#Bars #Cocktails & #Business
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram
LinkedIn
Tendances Bars Cocktails

Tendances Bars Cocktails

Connectez-vousS'inscrire

Des traces d’alcool détectées dans les sodas

Rédigé par Caroline Jolivet le Jeudi 28 Juin 2012

Chaque jour nous apporte son lot de surprises ! Ainsi, après des tests menés par l'Institut national de la consommation (INC) pour la revue «60 Millions de consommateurs», des traces d’alcools, à dose très faibles, ont été décelées dans le Coca-Cola, Pepsi et autres sodas…





Des traces d’alcool détectées dans les sodas
«Pour clore une rumeur persistante sur la présence d'alcool dans les colas, 60 Millions de consommateurs a réalisé ses propres dosages. Près de la moitié des colas testés contiennent de l'alcool à des doses cependant très faibles, jusqu'à 10 mg par litre (près de 0,001% d'alcool)», indique ainsi le communiqué.

Plus précisément, sur les 19 colas testés, neuf ne contiennent pas d'alcool (Carrefour classic et light, Super U, Auchan, Cora, Casino, Leader Price, U-Man Cola), dix en contiennent moins de 10 mg/l (Coca-Cola classique, Light et Zéro, Pepsi classique et Max, Leclerc classique et Stévia, Dia, Breizh Cola) et le Soda Stream, une solution concentrée, en compte 272 mg/l.

A noter toutefois, qu’en France, le Code de la santé publique prévoit que les boissons, dites sans alcool, puissent en contenir des traces, à un dosage inférieur à 1,2%. Mais Coca-Cola certifie sur son site Internet que ses boissons sont «non-alcoolisées» et reconnues comme telles «par les autorités gouvernementales de chaque pays».

Quoi qu’il en soit, les inquiétudes se font sentir sur les forums et notamment ceux consacrés à la religion musulmane, qui se demandent si la boisson est conforme aux règles de l'alimentation hallal. Coca-Cola précise que «la mosquée de Paris nous a fourni un certificat attestant que nos produits étaient tout à fait consommables par la communauté musulmane suivant l'avis de la commission Religieuse de la Mosquée de Paris.»

Et 60 Millions de consommateurs ne s’arrête pas là puisque son site révèle que d’autres composés ont été décelés dans la vingtaine de colas classiques ou allégés testés, comme par exemple la présence de « terpènes, qui sont des allergènes connus», alors que les deux leaders du marché, Coca-Cola et PepsiCo, refusent de communiquer ce que contiennent exactement leurs breuvages au nom du secret industriel.

Source : 20minutes.fr






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 18:32 Planète Bière Paris 2019

Mercredi 12 Décembre 2018 - 18:20 Café Show 2019 by Sirha