Connectez-vous S'inscrire
Infosbar - Tendances - Bars - Cocktails - Mixologie
#Bars #Cocktails & #Business
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram
LinkedIn
Tendances Bars Cocktails

Tendances Bars Cocktails

Connectez-vousS'inscrire

Infosbar Inside : Finale du 46ème Martini Grand Prix

le Samedi 17 Septembre 2016

Il y a quelques semaines en arrière, Je me rendais au Forvm (Paris,) pour la demi-finale française du Martini Grand-Prix. 10 candidats des quatre coins de la France étaient là pour décrocher un des trois tickets d'accès à la finale nationale puis globale. Finales qui se dérouleront à Pessione, sur les terres de Martini, puis à Milan, à la Terrazza Martini. D'où le grand intérêt des candidats pour ce concours de renom.





Les 6 finalistes
Les 6 finalistes
C'est finalement Vicky Milon (Buddha-Bar Hotel, Paris), Roxanne Remmery (Café Fantasia, Disneyland Paris) et Jérémy Lauilhé (O'Byron, Dax) qui se sont imposés, et représenteront le France.
 
Jour 1 :
Mardi 30 août, rendez-vous est fixé à l'aéroport Roissy - Charles De Gaulle. Ambre "Ambrato" Morin et Germain Vieira, City Trade Ambassador Bacardi-Martini France, seront les chaperons de la délégation française durant le séjour.
Turin ici Turin, 2 jours d'arrêt. Direction l'hôtel, afin de prendre possession des chambres, avant un « Martini E Tonic » d'accueil et un dîner, avec les candidats des 5 pays (Grèce, Espagne, Italie, France, Portugal) et les 3 « Wild-cards ». Tout ce petit monde ira se coucher relativement, le programme des 3 jours à venir est intense.

La French Dream Team était en place !
La French Dream Team était en place !
Jour 2 :
Petit-déjeuner de rigueur et un bus nous attend. Pessione nous voilà !

La Casa Martini trône fièrement dans son fief du Piémont. Vieilles bâtisses et accent chantant, on adore. Le programme de la journée s'articule autour de masterclass, d'une visite du Martini Museum et de Mondo Martini, d'un atelier « make your own vermouth », pour conclure sur une visite de l'usine. Pas le temps de mollir.
 
Le musée Martini est une plongée historique dans l'histoire du vin (pressoirs, système de mesures des quantités pour l'achat du vin,etc), des premiers contenants (amphore en terre, coupe en métal, verre en verre), diverses bouteilles plus ou moins fantaisie et objets de service. La marque a acquis une impressionnante collection.
 
Mondo Martini est, comme son nom l'indique, une sorte piédestal dédié au plus célèbre des vermouths. Des premières bouteilles au premières affiches, en passant par Martini Gold en collaboration avec D&G, nous découvrons le parcours de la marque dans les moindres détails.
 
Puis il est l'heure pour Bruno Vanzan d'entrer en scène. Vainqueur du Martini Grand-Prix à l'âge de 19 ans, désormais Flair-bartender de renommée internationale. Il a créé sa société de prestation événementielle, dispense des masterclass et a son propre show tv sur une chaîne italienne. Rien que ça... Cette masterclass a pour thème « Tips how to run a cocktail competition ». Avec un brin de mégalomanie, il parle de son expérience, donne les ingrédients clé pour une réussite professionnelle, notamment lors des concours.  

Misha Sukyas, impressionant chef de cuisine au parcours aussi impressionnant que sa carrure, prend la suite de Bruno Vanzan. Sa masterclass aborde l'art du Pairing Food. Car avec ce chef, rien est laissé au hasard. Il explique sa vision de la cuisine, sa façon de créer des accords en fonction de chaque ingrédient, de l'origine des produits. La salle est captivée. 

"Martini E Tonic" suivi d'un "light lunch", avant que le programme bien chargé de la journée ne reprenne ses droits. 

Nous passons l'après-midi avec deux sommités, Ivano Tonutti (Martini master Herbalist) et Beppe Musso (Martini master Blender). Ces deux personnages forcent le respect, car on imagine bien le poids qu'ils portent sur leurs épaules.
Passage en revue d'une partie des épices de Martini (vous vous doutez bien qu'ils ne vont pas toutes les dévoiler...), dans une salle dédiée. Puis direction une salle secrète, qui se trouve derrière le "Mastodonte". Il est l'heure de faire son propre vermouth. non sans quelques grosses rigolades quand il s'agissait de doser et goûter les assemblages de chacun... Nous repartirons tous avec une petite bouteille. Unique !

Un café, sinon nous ne serions pas en Italie, enfilage de lunettes et d'un gilet de sécurité. Nous allons visiter les usines de production Martini. C'est immense, tout automatisée ou presque et produit des centaines de millions de litres par an. 

Fin de la journée, direction Milan, soit environ 2h de bus. Parfait pour une petite sieste et prendre des photos volées... 


Jour 3
Le grand jour pour cette finale nationale.

10h : Chaque pays est tiré au sort pour se voir attribuer un plat du Chef Misha Sukyas. Ils auront ensuite 1h pour créer un cocktail signature chacun, en accord avec ce plat.
Tout le monde est concentré, chaque team s'isole pour goûter le plat et mettre les idées en commun, mais il faudra faire cavalier seul pour créer le drink. 
Au bout d'une heure et après avoir préalablement tiré au sort l'ordre de passage, la finale nationale peut commencer. 2 minutes de mise  en place puis 7 minutes de prestation. Les candidats sont plus ou moins stressés. On voit de belles choses et tente de décoder les mimiques du jury pour voir si ces créations font mouche avec les plats du Chef. Jury qui est composé de : Walter Gosso (MGP 2015 Winner), Anistatia Miller (Journaliste/écrivain spécialisée dans les spiritueux), Davide Oldani (Chef international) et Jacob Briars (Directeur général de l'advocacy Bacardi). 
Nos 3 français ont assuré, mais il n'en restera qu'un !
Ce n'est qu'à 17h que les vainqueurs de chaque pays sont désignés. Et c'est la jeune Roxanne Remmery qui représentera la France pour la suite du concours. Tous les gagnants décrochent un ticket pour un "Guest Shift" le soir même sur la Terrazza Williams Martini Racing, en plein coeur de Milan. Ils doivent réaliser la recette du drink avec lequel ils se sont qualifié en demi-finale. Le public notera son cocktail favori et la note comptera dans les totaux de la finale globale. 


Jour 4
L'heure de la finale globale a sonnée. 

Les 6 finalistes et quelques "happy few", dont moi, sont attendus à la première heure devant l'hôtel. Les autres font la grasse matinée... Direction Carrefour Gourmet pour un challenge assez fun. Les protagonistes ont 1 heure et 100€ pour faire leurs courses, afin de réaliser les antipasti qui seront servis avec leur cocktail signature. Celui avec lequel ils se sont qualifiés en demi-finale. Notre Roxanne sait ce qu'elle veut et va droit au but. Germain, Ambre et moi-même faisons un détour par le rayon Kinder afin de découvrir et acheter quelques produits inconnus au bataillon.... Un café, et tout ce petit monde se dirige vers la Terrazza Martini
Après un "Martini E Tonic" et un "light lunch", les 6 finalistes ont 1 heure pour créer et préparer leurs bouchées. Puis vient l'heure du tirage au sort pour déterminer l'ordre de passage. Les candidats sont entre un état de stress et de détente, mais un esprit de franche camaraderie règne. Ils passent un à un sur scène et assurent le show. Difficile d'établir un pronostic, même si certaines prestations ont eu l'air de plus stimuler le jury et l'assemblée que d'autres. Après une longue délibération, le suspense est à son comble. Et c'est finalement Manolis Lykiardopoulos, le finaliste Grec, qui remporte cette 46ème édition et entre dans la légende. 


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. 






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Décembre 2018 - 09:00 MONIN CUP Internationale 2018 : les résultats

Lundi 17 Décembre 2018 - 08:00 Paris Pisco Week : les meilleurs cocktails 2018