Connectez-vous S'inscrire
Infosbar - Tendances - Bars - Cocktails - Mixologie
#Bars #Cocktails & #Business
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram
LinkedIn
Tendances Bars Cocktails

Tendances Bars Cocktails

Connectez-vousS'inscrire

Infosbar Inside : 6ème finale Europe du Sidecar by Merlet

le Jeudi 26 Janvier 2017

8 finalistes, la famille Merlet, du Cognac, et des copains. Que demander de plus ?





Michiel Carteus et le jury
Michiel Carteus et le jury
Quelques jours en arrière, la ville de Cognac était en effervescence. Elle accueillait la finale européenne du Sidecar by Merlet. En effet, la maison familiale organise depuis 6 ans, ce concours à l'échelle quasi-mondiale. Puisqu'une finale se déroule aux États-Unis et l'autre se déroule en France, pour l'Europe. 

Cette année, Infosbar, en la personne de Charly Brunet, était du voyage. Récit de ces 3 jours en Charentes. 

Jeudi 19 janvier au matin, réveil qui pique, direction la Gare Montparnasse, arrivée à Angoulême. L'occasion de retrouver Rémy Savage et Maxime "Sexy Max" Le Gal (Little Red Door- Bonhomy Group), ainsi que Jennifer Foulard (Mary Céleste). Nous sommes attendus à Cognac pour un déjeuner, avant que le top départ du concours soit donné. 

15h, l'heure de faire un court briefing pour Luc Merlet, à destination des 8 finalistes. La prestation du jour comptera pour 75% de la note finale. Les 25% seront obtenus grâce à la soirée du lendemain. 

Après tirage au sort, c'est Élisa Bouchon, une française installée à Amsterdam, qui passe en première. Elle cache bien son stress pour un premier concours. Les 7 autres candidats défilent, tour à tour, dont le charismatique Emilio Di Salvo, représentant le Little Red Door pour la France. Bien qu'entre-temps, il soit parti vivre du côté de Bristol. L'amour, vous dis-je !

Le jury était composé de Tony Conigliaro, Jenifer Foulard, Christophe Guitard, et Luc Merlet. Ils semblent avoir dégusté de bonnes choses, et de moins bonnes. Toujours ce manque de balance dans les recettes. Un problème générationnel ? En fin de journée, Luc Merlet dévoile un première tendance au niveau des meilleures notes, histoire de mettre un coup de pression pour la 2ème et dernière étape du lendemain. 

Après un diner, un verre et quelques pas de danses endiablées (nous tairons les noms), le retour à l'hôtel se fera progressivement pour la troupe que nous sommes. Sauf 1 ! Michiel Carteus (Bar Termini, Londres), dans un moment d'égarement (c'est le cas de le dire) a trouvé le moyen de se perdre dans Cognac... Après un appel à ses parents, ayant eux-mêmes joint l'hôtel, c'est finalement la gendarmerie qui l'a ramené à bon port. Que de souvenirs pour lui, et de rigolades de la part des candidats. 

Le lendemain, visite de la distillerie et du domaine Merlet, suivi d'un déjeuner, avant la visite du musée du Cognac. Le soir venu, les choses sérieuses recommencent. Merlet a établi son QG aux abattoirs, lieu culturel implanté à Cognac. Thème de la soirée : Pimp my Side by Merlet. 8 finalistes, 2 bars, 1 cocktail list et un jury à convaincre. Autant par la qualité des drinks servis, que du relationnel en salle et derrière le bar. 

22h, Luc Merlet se transforme en MC et annonce les résultats.  Michiel Carteus remporte l'édition 2016. Lui qui c'était perdu la veille, et n'a pas beaucoup vu la lumière du jour avant la dernière ligne droite du concours. D'autant plus anecdotique qu'il remporte un séjour à Tales of The Cocktails à la Nouvelle-Orléans. Luc compte lui greffer un GPS pour ne pas le perdre dans les folles soirées en Louisiane. 

Rendez-vous en 2018 pour la prochaine édition ! 







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Octobre 2019 - 17:12 Paris Cocktail Week 2020