Connectez-vous S'inscrire
Infosbar - Tendances - Bars - Cocktails - Mixologie
#Bars #Cocktails & #Business
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram
LinkedIn
Tendances Bars Cocktails

Tendances Bars Cocktails

Connectez-vousS'inscrire

Infosbar Inside : Les 15ème Absinthiades de Pontarlier avec Pernod Absinthe

le Lundi 5 Octobre 2015

2015 marque le centenaire de l'interdiction de l'Absinthe en France. Une belle occasion pour Pernod Absinthe de revenir sur sa terre natale pour ces 15ème Absinthiades. Infosbar y était.





Pernod Absinthe édition limitée 68%
Pernod Absinthe édition limitée 68%
Vendredi 02 octobre, rendez-vous est donné à Gare de Lyon. J'y retrouve notamment Laurence Marot, Julien Escot, Matthew Long et Simon Difford. Direction Frasne, petit village desservi par une ligne TGV, non loin de Pontarlier. Le reste du trajet se fera en car. Après un court passage à l'hôtel, il est l'heure d'assister à l'inauguration de ces 15ème Absinthiades. La grand-messe annuelle de l'Absinthe et ses disciples, venus du monde entier. Après un discours et une cérémonie d'intronisation dans la confrérie de l'Absinthe, les  invités ont pu déguster diverses absinthes en lice pour le concours annuel. Concours auquel Pernod participait avec une Blanche et une Verte à 68 %, distillées spécialement pour l'occasion. Cette soirée était aussi l'occasion pour Pernod Absinthe, de faire découvrir quelques cocktails à ces épicuriens. Derrière le bar, Julien et Matthew réalisaient Sazerac, twist de Mauresque à l'absinthe et bien sûr, le traditionnel Green Beast. Franc succès pour cette initiative proposée par les équipes Pernod

Le lendemain matin, Benoist Delory (Crop manager) nous accueille dans le champ d'Absinthe que Pernod cultive depuis 2 ans. Car, si Pernod Absinthe est désormais distillée à Thuir, l'Artemisia provient de Pontarlier, sa terre natale. Nous en apprendrons un peu plus sur la fameuse Thuyone. Pas le temps de trainer, nous sommes attendus chez François Guy, 4ème génération de producteur et figure emblématique de Pontarlier. C'est son fils qui nous fera la visite des alambics et autre chaîne d'embouteillage. Tout est très artisanal, ce qui ne l'empêche pas de vendre ses produits à travers le monde entier. Pas de visite sans une bonne dégustation. Liqueur de sapin, Anis de Pontarlier et évidemment de L'Absinthe. C'est le maître des lieux qui sert !

Après un copieux déjeuner, la joyeuse troupe que nous formons se dirige vers le musée de la ville. C'est notre Fernando Castellon national qui anime une masterclass sur l'Absinthe et les cocktails. Venu avec quelques précieux ouvrages de sa collection, Fernando regorge de reliques historiques comme des bouteilles Pernod ayant fondu suite à l'incendie de l'usine en 1901. Il est aussi intéressant de découvrir les publicités d'époque et l'évolution des modes de consommation de la fée verte. Pendant ce temps-là, se tient  le 2ème concours de dégustation avec un jury populaire. Concentration maximale en vue d'établir un palmarès...

Claudine Eynaud fait l'appel, direction la Suisse pour un dîner au Chapeau de Napoléon. Les Absintheurs du monde entier sont aussi de la partie pour ce dîner organisé par Marc Thuillier, grand gourou de l'Absinthe. Mathieu Sabbagh est venu avec deux très belles surprises pour le dessert. Une bouteille d'Absinthe Pernod produite à Tarragone en Espagne, pendant la prohibition Française, dans les années 50-60. Tout le monde veut goûter ce petit bijou. L'autre surprise est une statue de bronze qui avait été offerte par les employés de l'usine Pernod de Pontarlier à leur directeur lors de la fermeture de celle-ci. Le temps faisant cette statue s'est perdue, mais c'était sans compter sur Marc Thuillier et ses connaissances. Pernod a donc racheté cette statue pour la remettre symboliquement à Philippe Guidici, directeur de l'usine de Thuir. Elle trônera désormais dans le fief du Languedoc-Roussillon. D'autres Absintheurs dévoilent quelques trésors comme une Absinthe japonaise produite par Suntory dans la même période. Adrien Fiet nous gratifiera d'une dégustation très personnelle. Votre serviteur s'est chargé de l'animation dans le car sur le chemin du retour. 

Arrivé à gare de Lyon le dimanche après-midi, Claudine nous annonce que la Blanche finit 4ème de sa catégorie et que la Verte "édition spéciale 2015" à 68% a obtenu la médaille de bronze. Pas mal du tout pour une première participation. Reste à espérer que la Blanche fera son arrivée prochainement dans la gamme. 

 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. 


Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Facebook