Connectez-vous S'inscrire
Infosbar - Tendances - Bars - Cocktails - Mixologie
#Bars #Cocktails & #Business
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram
LinkedIn
Tendances Bars Cocktails

Tendances Bars Cocktails

Connectez-vousS'inscrire

Les Français préfèrent boire de l'alcool à la maison

Rédigé par Caroline Jolivet le Vendredi 1 Avril 2011

Les restaurants, bars et boîtes de nuit n'ont plus la cote auprès des amateurs d'alcool. Près de six Français sur dix (58%) déclarent consommer des boissons alcoolisées «uniquement à la maison», selon un baromètre* réalisé par Entreprise &Prévention, une association qui regroupe 19 entreprises du secteur des boissons alcoolisées en France.





Les Français préfèrent boire de l'alcool à la maison
Cette enquête montre que 80% des occasions de consommer de l'alcool ont désormais lieu à domicile, chez soi ou chez des amis, contre 5% dans un bar ou encore 4% dans un café.

S'il a débuté il y a plusieurs années, le transfert de la consommation vers le domicile est désormais un phénomène majoritaire.

Pour autant, les consommateurs veulent se faire plaisir. S'ils achètent moins, ils achètent mieux. Les Français ont dépensé 30 centimes de plus en moyenne pour chaque produit en 2010, par rapport à 2007. Le prix moyen des achats d'alcool réalisés est ainsi passé de 3,90 euros à 4,20 euros par litre en quatre ans.

Pour Thierry Billot, directeur général adjoint en charge des marques chez Pernod Ricard, «aucune marque n'est exclue de ce transfert de la consommation d'alcool à domicile». Le pastis, par exemple, est un apéritif qui se boit autant dans les bars et restaurants qu'à la maison. Mais dans les allées des hypers et supermarchés, le consommateur a davantage de choix que sur la carte d'un bar et sa relation avec une marque de boisson est moins exclusive.

La bière, aussi, fait ce pari de la montée en gamme. «Aujourd'hui, environ 75% des volumes de bière sont consommés à domicile et 25% dans les bars, cafés et restaurants», note Pascal Chèvremont, délégué général de Brasseurs de France.

La désaffection des Français pour les cafés, qui a débuté il y a plus de vingt ans, témoigne selon lui d'une transformation de fond de la société. «Les gens ont davantage envie de passer leur temps libre chez eux et d'y recevoir leurs amis

* Le Baromètre de consommation des boissons alcoolisées d'Entreprise & Prévention a été conçu à partir de cinq indicateurs : l'usage déclaré, le nombre de ménages acheteurs, les quantités achetées, le prix moyen des boissons alcoolisées et le budget annuel qui leur est consacré. Le premier indicateur provient d'une étude Ifop, les quatre suivants sont issus des données réunies par la société Kantar Worldpanel dans le circuit alimentaire.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Source : lefigaro.fr






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Octobre 2019 - 17:12 Paris Cocktail Week 2020