Connectez-vous S'inscrire
Infosbar - Tendances - Bars - Cocktails - Mixologie
#Bars #Cocktails & #Business
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram
LinkedIn
Tendances Bars Cocktails

Tendances Bars Cocktails

Connectez-vousS'inscrire

Ouverture du VIP Room Theatre. Jean-Roch is back...

Rédigé par Le Pape Laurent le Mercredi 24 Septembre 2008

Après la fermeture du VIP Room Champs-Elysées le 21 juin dernier, le célèbre club renaît, rue de Rivoli, dans le 1 er arrondissement de la capitale. Le VIP Room s'offre un nouveau concept de restaurant-bar-lounge et galerie d'art (ouverture prévue en fin d’année). Le « Grand opening » de l'espace club du VIP Room a eu lieu vendredi 26 septembre … Avec ce nouveau « vaisseau amiral », Jean-Roch et son frère Dominique entreprennent un challenge de taille et renouent avec un nom chargé de symboles à leurs yeux : la Scala. Interview exclusive pour Infosbar et Sortiraparis.





Ouverture du VIP Room Theatre. Jean-Roch is back...
Pour ne rien louper des interviews audio et vidéo, pour télécharger l'actualité du bar sur votre PC, baladeur ou i-phone, tapez infosbar dans la fenêtre de recherche du répertoire podcast d'itunes ou cliquez ici. Vous pouvez également vous abonner via Podemus sur le myspace d'infosbar.


Ouverture du VIP Room Theatre. Jean-Roch is back...
INTERVIEW JEAN-ROCH (enregistrée le 22 septembre 2008
THÈMES ABORDÉS

Établissements visités avant le choix de la Scala
Ce qui a changé dans le club
Description du VIP Room Theatre
Le restaurant-Galerie Gioia
Le bar du VIP Room Theatre
La vidéo LED
La programmation artistique

Capacité d'accueil du club
Le DJ résident
Espace Dom Pérignon
Physio du club
Conseil pour éviter un refus de porte

Ouverture du VIP Room Theatre. Jean-Roch is back...
Infosbar : Nous sommes à quelques dizaines d’heures de l’ouverture de ton club et tu me confiais en aparté que tu n’ étais jamais prêt…
Jean-Roch : C’est vrai ! Pour moi, c’est une façon de décomplexer la situation et surtout d’éviter un trop grand stress car évidemment, nous ne sommes jamais prêts. C’est ce qu’il fait peut-être le charme de ce genre de situation, plutôt que d’angoisser et ressasser des choses qui ne sont pas exactement réglées comme il faudrait. Nous essayons d’en rire et de nous mettre le moins possible la pression afin de rester concentrés sur le sujet et ne pas perdre de l’énergie dans des batailles stériles.

Il y a eu beaucoup de rumeurs depuis la fermeture du VIP Room Champs-Elysées le 21 juin dernier…

La rumeur tue, nous sommes vivants, c’est une bonne nouvelle !

Quels sont les établissements que tu as réellement visités avant d’arrêter ton choix sur le théâtre de La Scala ?
J’en ai visité plusieurs, notamment un endroit entre Le Costes et la Place Vendôme qui était très bien. Une ancienne banque qui me plaisait beaucoup mais avec les travaux et le délai qui nous était imparti, le lieu me paraissait inaccessible. Mon objectif c’était vraiment le 1er arrondissement. Quand nous sommes arrivés sur les Champs il y a 10 ans, j’avais une véritable sensibilité pour ce secteur, aujourd’hui ma perception a évolué.

Comment as-tu géré cette période estivale à flux tendu ?
Depuis notre fermeture sur les champs-Elysées en début d’été, j’ai fait 70 jours et 70 nuits d’affilée à St-Tropez à un rythme incroyable et cela, malgré un contexte de crise mondiale, une absence d’américains et une baisse du dollar. En revanche, on a eu le beau temps avec nous. C’était magique car les clients étaient au rendez-vous. Cela nous a permis denous concentrer sur une clientèle différente et de travailler sur d’autres registres. J’aime bien cette idée. Tout s’est très bien passé, ce qui nous a donné la force de revenir à Paris sans s’arrêter. Nous avons signé le Théâtre du VIP Room, anciennement Scala, le 10 juillet. J’attendais vraiment la signature pour commencer à penser et concevoir le projet jusqu'au bout.

La Scala est un endroit qui fut mythique et qui parle aux trentenaires et plus. Pour ceux qui ont connu ce club, peux-tu décrire ce qui a changé ?

On repart sur autre chose. Symboliquement déjà, la Scala représente plein de choses pour moi puisqu’à 17 ans, mon premier club à Toulon s’appelait la Scala. En tant qu’enfant de famille et de culture italienne, de Toscane, il y avait une évidence : La Scala, qui signifie escalier en français, représentait un peu les premières marches de l’aventure. Je n’imaginais même pas qu’on puisse un jour récupérer cet établissement, parce qu’un théâtre en plein Paris, rue de Rivoli, avec une entrée rue Saint-honoré, trois étages et un tel volume, c’est hallucinant !
En plus, j’adore le contexte de sécurité, de confort qui règne aux alentours, le parking du Louvre juste en face et toutes les commodités que comporte le lieu. Je pense qu’une clientèle féminine peut venir le soir sans crainte d’être chahutée.

Ouverture du VIP Room Theatre. Jean-Roch is back...
De plus, L’Hôtel Costes est juste à proximité…
En effet, l’Hôtel Costes mais aussi tous les grands palaces dont le Meurice. Il y a aussi Colette, le café Ruc, le Carrousel du Louvre, Le Louvre. Artistiquement, je n’aurais pas imaginé qu’on puise se retrouver dans une telle aventure.

L’ouverture du VIP Room Theatre n’est-elle pas un peu précipitée ?

Pour être clair, l’objectif c’était d’ouvrir. Ne pas rester trop longtemps inactif car nous avons des impératifs de succès, comme toujours. Pour obtenir cet endroit, mon frère et moi avons dû faire de gros efforts financiers donc nous ne pouvions pas rester fermés trop longtemps. La saison s’est terminée le 31 août à St-Tropez et il nous faut absolument enchaîner. Le 26 septembre était pour nous la date buttoir pour recommencer à travailler.

Quels vont être les espaces majeurs et comment ils vont être organisés ?

Dans un premier temps, nous allons ouvrir uniquement le sous-sol, qui représente la partie club soit 40% du futur établissement. Pour être précis nous avons conçu 4 établissements dans cet endroit . A terme, l’arrivée rue de Rivoli donnera accès à un premier établissement pratiquement ouvert 20h sur 24. Ce sera un café - restaurant –bar. Les clients pourront notamment y prendre leur café le matin. Dans quelques mois, à la fin des travaux, cet espace ouvert la journée s’appellera « Gioia » comme restaurant de St Tropez. Ce sera un établissement ouvert pratiquement non-stop sur la rue de Rivoli, avec un concept store et tous les produits dérivés du VIP Room. Les gens qui se baladeront rue de Rivoli ou rue Saint – Honoré pourront venir prendre un café, se détendre, voire même admirer une exposition d’art puisque nous avons établi un partenariat avec Enrico Navarra qui y exposera ses œuvres. Voici pour la partie jour.

Et pour le club ?
Lorsque nous arrivons à l’intérieur et que nous descendons les marches, nous nous retrouvons dans la partie magnifique du VIP Room Theatre. Nous sommes partis sur un concept de boîte à lumière, boîte magique, d’inox et de LED dernière génération. Nous privilégions un savant dosage mélange de couleurs avec de nombreux effets . Par exemple, la cabine DJ est montée sur vérins hydrauliques et sort du sol. Nous avons aussi une grande scène rétractable pour les concerts privés. La salle est également équipée pour les projections dans le cadre d’avant-premières de cinéma. Tour à tour le VIP Room Theatre pourra être une salle cinéma, une salle de concert ou un club pouvant être privatisé. Pour bien comprendre, chaque étage est équipé de bars, de toilettes et également d’un fumoir fermé à l’américaine, avec une diffusion de chlorophylle. Ce fumoir est l’œuvre d’une société française sur un concept étranger qui fonctionne très bien aux Etats-Unis.

On continue la visite…
Au rez-de-chaussée, c’est la partie lounge qui devient aussi mezzanine. Quand le club est ouvert, les mezzanines du club sont de véritables loges, très spectaculaires avec un immense bar qui surplombe le club. Il est vrai que nous n’avons pas très souvent fait la part belle aux bars auparavant, nous étions plutôt accès sur les tables ou sur les bouteilles. Aujourd’hui notre démarche est de ne pas seulement cibler l’international mais d’assumer un véritable choix de paris intra muros. J’entends par cela qu’il y a des bandes, des cliques, des groupes dans Paris, des créatifs, des collectifs d’artistes que nous voulons directement impliquer dans la programmation du club. Ce n’est pas forcément une clientèle à tables et bouteilles. Ce sont davantage des gens qui aiment avoir un vrai bar avec une vraie visibilité sur un spectacle, un DJ, une rock star, une première de cinéma tout en ayant le confort nécessaire.


Ouverture du VIP Room Theatre. Jean-Roch is back...
Le 1 er étage sera réservé au restaurant ?
Tout à fait. Ce sera le Gioia avec une capacité moyenne d’accueil de 150 couverts et une cuisine à la « Cipriani » avec de vrais produits italiens. C’est notre sensibilité, notre culture. Nous voulons démontrer qu’on peut faire un club tendance avec une image et une personnalité fortes tout en proposant un restaurant qui existe par sa qualité et son décor .

Gioia, c’est également le prénom de ta fille ?
Oui, ça signifie Joie en italien.

Au VIP Room des Champs-Elysées, tu avais initié un nouveau concept de bar. Ici, as-tu imaginé le bar d’une façon un peu délirante ?
Avec le bar circulaire du VIP Room, j’avais vu les choses en grand. Il était démesuré par rapport à la demande parisienne. Il ne faut pas que le bar soit le coin des punis mais on contraire un endroit où nous pouvons avoir une très belle visibilité sur ce qui se passe dans la vie du club et son design doit être intéressant. Au bardu VIP Room Theatre, les gens pourront avoir une vue d ‘ensemble sur le club et le restaurant. Jusqu’à présent, je n’ai pas réussi à proposer sur Paris un bar proposant la véritable culture cocktail à l’anglaise que j’aimerais un jour mettre en place. J’espère que le bar de la mezzanine marquera le début de notre performance en ce domaine.

T’es-tu intéressé à l’i-bar ?
J’ai vu l’i-Bar et nous avons fait les i-Tables, sur le même concept. Nous avons étudié les bars et les tables selon ce concept plutôt sympa. Je trouve que cela meuble bien quand tu es un des premiers arrivés au bar et que tu peux jouer en attendant ton rendez-vous qui a pris un peu de retard.

Le prix des consommations a t-il augmenté ?
Non, cela ne change pas. J’estime que nous sommes sur un barème pratiqué par les clubs du monde entier. Nous nous sommes tous mis d’accord sur les tarifs alors restons là-dessus. Je trouve les tarifs corrects et ce n’est pas parce que nous livrons un espace fantastique et que nous avons mis beaucoup d’argent dans cette aventure qu’il faut changer quoi que ce soit. Bien au contraire ! Il faut privilégier la notion de plaisir, de bien-être, l’envie de sortir et de s’amuser.

Quelle est la part de la vidéo dans ton club ?
Nous avons été les premiers à proposer la LED première génération en club avec le VIP Room de St-Tropez. Maintenant il est logique que nous proposions la dernière génération qui est d’une qualité extrême. J’étais au Stade de France pour le concert de Madonna et je regardais la part que joue la LED aujourd’hui. Dorénavant, nous arrivons à faire des choses incroyables. De pus, si les gens qui travaillent autour sont créatifs, c’est le rêve absolu !

Tu voyages énormément donc tu es toujours au fait des dernières tendances. Y en a – t-il une principale qui va s’installer au VIP Room Theatre ?
Je crois que le véritable combat aujourd’hui, c’est de vraiment adopter un état d’esprit. Je me suis délavé de la vie parisienne. J’ai perdu le regard que j’avais sur la capitale quand je suis arrivé du sud de la France. Je trouvais l’ambiance statique et moi le premier, je suis devenu statique à Paris. Alors que je proposais à Cannes et à St-Tropez une dynamique événementielle, une grande machinerie assez impressionnante, à Paris je tombais dans un faux rythme. Je le regrette clairement mais ceci n’est rien d’autre qu’une question de moyens. Aujourd’hui les marques ont bien compris le message, Il faut venir à la rencontre du VIP Room et réciproquement .C’est dans cette optique que nous pouvons essayer de proposer à l’année, sur le jeudi, le vendredi, samedi au départ, une programmation qui sera sans cesse renouvelée, même si le club est au top de sa forme. Ce n’est pas une stratégie pour faire venir du monde mais la cerise sur le gâteau pour nos clients. C’est pour leur donner du plaisir et pour nous donner les moyens d’évoluer artistiquement. C’est aussi pour surprendre et donner une dynamique, du flux, de l’émotion, créer du rêve et de la passion !

Quid de la programmation artistique ?
Il y a des choses qui vont se gérer à l’avance et que nous programmons dès maintenant. A chaque fois que nous montons un nouveau projet , il y a une vraie demande. L’important est de s’inscrire dans la durée et de pouvoir assurer un rythme de croisière sur le long terme. Il s’agit d’être assez sélectif dans ce que nous allons faire et d’être à l’écoute des gens, des marques, être à l’écoute des organisateurs d’événements. Il n’est plus vraiment question de tout faire en interne mais au contraire, de s’ouvrir à d’autres agences d’événementielles. Il faudra écouter l’opinion et l’objectif de chacun. L’essentiel dans le succès d’un club, d’un endroit, d’un complexe de loisirs comme celui du VIP Room Theatre, c’est justement de pouvoir créer une variante qui va permettre aux gens de ne pas se lasser à la vitesse de la lumière, mais au contraire, de dire qu’il se passe toujours quelque chose.

Quelle est la capacité d’accueil du club ?
Paradoxalement, les gens ont l’image d’un endroit immense mais il faut savoir que la partie club au -1 n’est pas plus grande que le VIP Room des Champs-Elysées. C’est mieux agencé car tout le monde voit le spectacle. Il y a une vraie communion avec la scène mais au niveau taille, ce n’est pas plus grand que ce que nous avions déjà. Nous sommes entre 800 et 1000 personnes par étage. Si nous devions avoir un concert d’un artiste majeur, dans cette salle, il pourrait jouer devant 3000 personnes, ce qui ferait un joli concert.

Quel DJ résident as-tu choisi ?
C’est DJ Law, le résident de St-Tropez. C’est un très bon artiste mais nous voulons rencontrer d’autres DJs car je souhaite absolument évoluer dans tous les domaines .

Quel équipement son et lumière pour le VIP Room Theatre ?
Nous n’avons jamais eu une telle machine ! Au Festival de Cannes, les gens étaient subjugués par la qualité du son et de la lumière. J’aimerais que tous les artistes qui viendront s’exprimer au VIP Room Theatre de la rue de Rivoli, aient un plaisir immense techniquement. Quand l’artiste se produit avec des performers, il a une véritable scène à disposition. La cabine DJ est grande et très bien exposée. Elle est le centre de gravité de l’endroit, tout tourne autour d’elle. L’objectif est que l’artiste puisse fusionner complètement avec son public, qu’il y ait une vraie rencontre. Nous désirons mettre en avant la partie artistique avant tout le reste parce que j’estime qu’à Paris, nous n’avons jamais eu l’occasion de s’exprimer vraiment au niveau des DJs, des concerts, des premières de cinéma ou autres meetings. Il fallait vraiment une salle, un théâtre, un opéra, pour que cela représente un lieu incontournable.

Au club des Champs-Elysées, tu avais un espace dédié Dom Pérignon. Reconduis-tu cette formule ?
Oui, mais je reconduis également d’autres marques. Aujourd’hui, chacun a des objectifs et il faut pouvoir travailler avec différentes organisations pour proposer la plus belle palette artistique.

Ton choix du ou des physionomistes à l’entrée?
Je ne sais pas exactement, cela se joue entre deux personnes aujourd’hui et je n’ai toujours pas pris ma décision (à 4 jours de l’ouverture, ndlr)

Un conseil pour éviter un refus de porte au VIP Room Theatre ?

Le conseil reste le même qu’avant. Il faut être en harmonie avec l’endroit, être cool, positif et pas agressif.
Nous avons envie de garder une clientèle de qualité.



VIP ROOM THEATRE
188 bis rue de Rivoli
75001 Paris

www.viproom.fr

Du jeudi au samedi
GRAND OPENING VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2008


Parking Louvre-Rivoli
Service voiturier









1.Posté par JORGE JOAQUIM JORGE le 29/09/2008 16:49
toujours JEAN ROCH comme inovateur dans le mieux de la nuit parisienne !
BRAVO ET BONNE CHANCE!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par Johanna le 17/10/2008 19:03
Il est TOP !! La grande classe



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Juin 2019 - 10:00 Mezan Barrel Challenge 2019 : les résultats