Connectez-vous S'inscrire
Infosbar - Tendances - Bars - Cocktails - Mixologie
#Bars #Cocktails & #Business
Facebook
Twitter
YouTube
Instagram
LinkedIn
Tendances Bars Cocktails

Tendances Bars Cocktails

Connectez-vousS'inscrire

Quand l’Absinthe fait débat au Parlement Européen

Rédigé par Caroline Jolivet le Lundi 25 Mars 2013

Alors que la France a abrogé, en mai 2011, la loi du 16 mars 1915 qui interdisait la dénomination "absinthe", aujourd’hui, la célèbre fée verte doit faire face au Parlement Européen qui a bien du mal à se mettre d’accord sur une définition de ce célèbre spiritueux.





Quand l’Absinthe fait débat au Parlement Européen
Pour preuve, il y a quelques jours, le Parlement européen a finalement suivi la recommandation de sa commission de la santé publique et de la santé alimentaire en rejetant la proposition de définition de l'absinthe de la Commission européenne par 409 voix contre 247.
 
Ce texte proposait notamment de fixer un taux minimal d’anéthol de 0,5 gramme par litre et un taux de thuyone compris entre 5 et 35 milligrammes. 
 
Deux élues françaises ont ainsi fait connaître leur déception à l'issue de ce vote, évoquant notamment de possibles tromperies pour les consommateurs. "Baudelaire se retournerait dans sa tombe !" a déclaré l'eurodéputée UMP Françoise Grossetête,  avant de poursuivre "Admettre de commercialiser une boisson sous la dénomination de vente 'Absinthe' sans apporter la certitude que la plante de même nom a bien été utilisée relève manifestement de la tromperie."
 
"Ces deux substances sont les garantes d'une absinthe de qualité et que les consommateurs ne soient pas trompés sur les produits qu'ils achètent et consomment", a estimé de son côté l'eurodéputée écologiste Sandrine Bélier.
 
Comme le soulignent ces deux élus dans un article publié sur Le Monde.fr, l'absence de définition de l'absinthe ferait la joie des producteurs allemands, qui seraient peu regardants sur l'authenticité de la recette, mais également des Suisses, qui pourraient être les premiers à déposer une IGP à leur profit exclusif.
 
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Source : Lemonde.fr